Des changements dans la vie des personnes handicapés !

Des changements dans la vie des personnes handicapés !

 

Si auparavant les personnes en situation d’handicap ne sont pas tellement considéré dans la société, aujourd’hui plusieurs points essentiels ont changé. Les handicapés peuvent désormais jouir leur droit : droit de vote, de se marier… Découvrez les points importants du changement de vie des handicapés.

 Tous les changements possibles…

Les handicapés ont des droits à vie. Ainsi, aujourd’hui, ils pourront améliorer leur façon de vivre au quotidien. Ainsi, deux décrets ont été pris pour que ces personnes puissent vivre simplement. Le AAH des personnes présentant un taux d’invalidité élevé, la RQTH pour les personnes handicapées et travailleuses, l’AEEH pour les étudiants handicapés ont été tous revalorisé. Ces personnes handicapées disposent désormais une carte mobile pour leur éviter les surcharges administratives. Par rapport à la revalorisation de l’AAH, les personnes en situation d’handicap touchent 900 euros par mois. Et cela ne cesse de s’évoluer tous les ans.

La situation des autistes va également changer car une stratégie nationale a été mis en place depuis 2019. Leurs besoins vont être pris en compte pour qu’ils puissent obtenir un accompagnement fiable et efficace. Il existe même un forfait d’intervention précoce pour prendre en charge les enfants atteints de cette maladie dès leur plus jeune âge.

Les personnes handicapées ont également le droit de voter sans que personne ne puisse s’y opposer. Ils ont le droit de se marier ou de se divorcer sans être obliger d’avoir une autorisation judiciaire pour ceux qui sont sous tutelle.

Pour répondre à la demande des personnes handicapée, tous les immeubles neufs de plus de 3 étages doivent être intégrés d’ascenseurs. Ainsi, ils n’ont pas de problèmes par rapport à l’accessibilité de ces logements.
Afin d’améliorer l’accès aux soins des handicapés, la CMU-C et les ACS sont fusionnés. Ainsi, chaque handicapé jouira d’une couverture maladie mais également des aides à la complémentarité santé.